Lu Xiaobo mérite le Prix Nobel !

Prague – L'année dernière, le jour de Noël, l'un des militants chinois des droits de l'homme les plus connus, l'écrivain et universitaire Liu Xiaobo, était condamné à 11 ans de prison. Liu est l'un des principaux auteurs de la Charte 08, un texte inspiré de la Charte 77 en Tchécoslovaquie, qui appelle le gouvernement chinois à respecter ses propres lois et sa propre Constitution, demande des élections ouvertes à tous pour désigner les responsables politiques, la liberté de religion et d'expression et l'abolition de la législation "anti-subversive".

Pour son courage et sa clarté de pensée quant à l'avenir de la Chine, Liu mérite le Prix Nobel de la paix en 2010. Il y a deux raisons pour lesquelles nous estimons qu'il pourrait recevoir ce titre prestigieux.

D'abord et avant tout, il est dans la lignée des Prix Nobel qui ont été récompensés pour leur contribution à la lutte en faveur des droits de l'homme. Martin Luther King, Lech Walesa ou Aung San Suu Kyi ne sont que quelques-uns des lauréats dont le Comité Nobel a ainsi reconnu l'engagement au cours des années passées.

Nous sommes convaincus que les idées que Liu et ses collègues ont mises sur le papier en décembre 2008 sont à la fois universelles et de toutes les époques. Ces idéaux – le respect des droits de l'homme et de la dignité humaine, la responsabilité qui incombe aux citoyens de veiller à ce que leur gouvernement respecte ces droits – figurent parmi les plus hautes aspirations de l'humanité.

Si le Comité Nobel décide de reconnaître le courage et le sacrifice de Liu dans l'expression de ces idéaux, non seulement cela attirerait l'attention de l'opinion publique mondiale sur l'injustice que constitue sa condamnation à 11 ans de prison, mais cela contribuerait à amplifier à l'intérieur de la Chine les valeurs humanistes universelles pour lesquelles il a combattu durant une si longue partie de sa vie.

La deuxième raison pour laquelle Liu mérite le Prix Nobel est liée à la motivation d'Alfred Nobel lorsqu'il a créé cette récompense. Oeuvrant à la défense des droits de l'homme et en faveur de réformes politiques et d'une démocratisation, Liu a contribué de manière significative aux valeurs de paix et de fraternité entre les nations que Nobel avait à l'esprit lorsqu'il a créé il y a plus d'un siècle le prix qui porte son nom.

The World’s Opinion Page

Help support Project Syndicate’s mission

subscribe now

Il est vrai qu'une démocratisation ne se traduit pas automatiquement par un meilleur comportement sur la scène internationale, mais elle favorise un débat public approfondi et rigoureux sur les questions clés de politique étrangère et intérieure d'un pays. Un débat vivant et ouvert, la marque d'un régime démocratique, est le meilleur espoir pour un gouvernement de parvenir à des décisions satisfaisantes, tant sur le plan intérieur qu'extérieur.

L'engagement de Liu en faveur de la démocratie en Chine est avant tout destinée à améliorer la situation du peuple chinois. Mais son courage et son exemple peuvent contribuer à accélérer l'avènement du jour où la participation de la Chine aux affaires du monde pourra s'appuyer sur l'expertise et sous le regard de groupes issus de la société civile, de médias indépendants et de citoyens engagés pouvant exprimer leurs points de vue avec leur bulletin de vote.

C'est avant tout pour ces deux raisons que nous pensons que Liu pourrait recevoir le Prix Nobel de la paix en 2010. En lui conférant l'un des plus hautes distinctions qui existent, le Comité Nobel marquerait une nouvelle fois d'une part l'importance des droits de l'homme et de la démocratie et d'autre part celle de la paix mondiale et de la solidarité internationale.

La sévérité de la peine de prison qui frappe Liu se voulait un exemple, un avertissement menaçant à tous les Chinois qui voudrait s'engager à sa suite. Nous sommes convaincus qu'il y a des moments où un engagement civique exemplaire comme celui de Liu exige une réponse exemplaire. Lui attribuer le Prix Nobel de la paix est précisément le type de réponse qu'appelle son courage.

http://prosyn.org/YNb7Y7H/fr;
  1. Television sets showing a news report on Xi Jinping's speech Anthony Wallace/Getty Images

    Empowering China’s New Miracle Workers

    China’s success in the next five years will depend largely on how well the government manages the tensions underlying its complex agenda. In particular, China’s leaders will need to balance a muscular Communist Party, setting standards and protecting the public interest, with an empowered market, driving the economy into the future.

  2. United States Supreme Court Hisham Ibrahim/Getty Images

    The Sovereignty that Really Matters

    The preference of some countries to isolate themselves within their borders is anachronistic and self-defeating, but it would be a serious mistake for others, fearing contagion, to respond by imposing strict isolation. Even in states that have succumbed to reductionist discourses, much of the population has not.

  3.  The price of Euro and US dollars Daniel Leal Olivas/Getty Images

    Resurrecting Creditor Adjustment

    When the Bretton Woods Agreement was hashed out in 1944, it was agreed that countries with current-account deficits should be able to limit temporarily purchases of goods from countries running surpluses. In the ensuing 73 years, the so-called "scarce-currency clause" has been largely forgotten; but it may be time to bring it back.

  4. Leaders of the Russian Revolution in Red Square Keystone France/Getty Images

    Trump’s Republican Collaborators

    Republican leaders have a choice: they can either continue to collaborate with President Donald Trump, thereby courting disaster, or they can renounce him, finally putting their country’s democracy ahead of loyalty to their party tribe. They are hardly the first politicians to face such a decision.

  5. Angela Merkel, Theresa May and Emmanuel Macron John Thys/Getty Images

    How Money Could Unblock the Brexit Talks

    With talks on the UK's withdrawal from the EU stalled, negotiators should shift to the temporary “transition” Prime Minister Theresa May officially requested last month. Above all, the negotiators should focus immediately on the British budget contributions that will be required to make an orderly transition possible.

  6. Ksenia Sobchak Mladlen Antonov/Getty Images

    Is Vladimir Putin Losing His Grip?

    In recent decades, as President Vladimir Putin has entrenched his authority, Russia has seemed to be moving backward socially and economically. But while the Kremlin knows that it must reverse this trajectory, genuine reform would be incompatible with the kleptocratic character of Putin’s regime.

  7. Right-wing parties hold conference Thomas Lohnes/Getty Images

    Rage Against the Elites

    • With the advantage of hindsight, four recent books bring to bear diverse perspectives on the West’s current populist moment. 
    • Taken together, they help us to understand what that moment is and how it arrived, while reminding us that history is contingent, not inevitable


    Global Bookmark

    Distinguished thinkers review the world’s most important new books on politics, economics, and international affairs.

  8. Treasury Secretary Steven Mnuchin Bill Clark/Getty Images

    Don’t Bank on Bankruptcy for Banks

    As a part of their efforts to roll back the 2010 Dodd-Frank Act, congressional Republicans have approved a measure that would have courts, rather than regulators, oversee megabank bankruptcies. It is now up to the Trump administration to decide if it wants to set the stage for a repeat of the Lehman Brothers collapse in 2008.