kortenhorst8_GREGORY BOISSYAFP via Getty Images_islandsolarpanels Gregory Boissy/AFP via Getty Images

L'énergie propre est aussi une énergie résiliente

NASSAU – Les Caraïbes et la région environnante sont en première ligne du changement climatique. Les Bahamas, l'archipel qui s'étend de Cuba à la Floride et connu pour ses eaux turquoise translucides, ont été sérieusement malmenées ces dernières années par des ouragans dévastateurs, dont la gravité et la fréquence ont augmenté en raison du réchauffement climatique. Comme ailleurs dans le monde, il y a une part d'injustice dans la situation des insulaires. Les Bahamas et les pays des Caraïbes n’émettant qu’une infime quantité de dioxyde de carbone, leurs habitants ne portent que très peu de responsabilité dans la crise climatique.

Les habitants de la région sont toutefois en train de renverser la vapeur, se transformant de victimes de tragédies climatiques en leaders mondiaux de l'énergie propre et sûre. Les pays des Caraïbes ont des raisons économiques impérieuses de s'engager dans la transition vers l'énergie verte. Ils dépendent depuis des générations des combustibles fossiles importés pour faire tourner leurs économies et doivent, en conséquence, depuis longtemps gérer les incertitudes des cours mondiaux du pétrole et donc les importantes fluctuations des coûts de l'électricité.

Grâce aux progrès réalisés dans les énergies renouvelables, ce défi économique a engendré une opportunité. Contrairement aux combustibles fossiles importés dont les coûts peuvent augmenter, les prix de l'énergie solaire et d'autres sources d'énergie propre, ainsi que des nécessaires systèmes de stockage d'énergie par batteries, continuent de baisser. Et comme ces technologies sont devenues plus abordables et plus compétitives par rapport aux combustibles plus anciens et plus polluants, elles ont créé une puissante incitation pour les pays insulaires à abandonner les centrales électriques conventionnelles alimentées par des combustibles fossiles. En outre, cette tendance ne fera que s'accentuer à l'avenir, car les avantages en termes de coûts des nouvelles énergies plus propres les rendent de plus en plus attrayantes par rapport aux combustibles fossiles.

Pour des régions comme les Caraïbes, l'énergie solaire et les systèmes  de stockage par batteries ne réduisent pas seulement les coûts de l'électricité ; lorsqu'ils sont correctement déployés, ils améliorent également les capacités d'adaptation face au changement climatique. Comme les Bahamas et d'autres pays de la région l'ont démontré ces dernières années, les micro-réseaux alimentés par l'énergie solaire et les batteries peuvent fournir des services essentiels aux communautés insulaires pendant et après des événements météorologiques violents qui mettraient hors service les sources d'énergie traditionnelles.

Mais pour que ces nouvelles solutions énergétiques présentent une véritable résilience, elles doivent elles-mêmes être capables de résister aux ouragans, qui ont tendance à arracher les lignes électriques et à déconnecter les communautés des sources centralisées de production d'énergie. Ainsi, dans le cas de l'énergie solaire, les méthodes utilisées pour fixer les panneaux solaires au sol et sur les toits revêtent la plus grande importance.

Nous savons déjà qu'il est possible de construire des systèmes photovoltaïques capables de résister aux ouragans les plus violents. Grâce à une collaboration entre le Rocky Mountain Institute, le gouvernement des Bahamas et la compagnie nationale d'électricité du pays, la Bahamas Power and Light Company (BPL), nous avons développé et installé un toit de panneaux solaires couvrant le parking du stade national de Nassau, à même de résister aux vents d'un ouragan de catégorie cinq sur l'échelle de Saffir-Simpson. Nous avons également construit le premier micro-réseau électrique solaire et de stockage par batteries sur Ragged Island, également capable de résister à des ouragans de catégorie 5. Nous nous attachons maintenant à concevoir et à livrer des micro-réseaux durables et résistants pour les installations essentielles des îles Abacos, suite à la dévastation totale causée par l'ouragan Dorian en septembre 2019.

Back to Health: Making Up for Lost Time
Back-to-Health_event_Promotion-1_16x9

Back to Health: Making Up for Lost Time

The COVID-19 crisis has laid bare systemic inequities that will have to be addressed if we are ever going to build more sustainable, resilient, and inclusive societies. Join us on June 23, 2021, for our latest live virtual event, Back to Health: Making Up for Lost Time, where leading experts will examine the immediate legacy of the pandemic and explore solutions for bringing all communities and societies back to health.

REGISTER NOW

À mesure que le réchauffement planétaire se poursuit, l'augmentation de l'humidité atmosphérique se traduira par des tempêtes tropicales et des ouragans encore plus violents et plus fréquents. Les énormes dégâts provoqués par Dorian et l'ouragan Maria à Porto Rico en 2017 vont probablement devenir monnaie courante. Heureusement, comme le montre le partenariat aux Bahamas, une grande partie des mesures visant à renforcer la résilience sont également celles qui permettent de limiter les émissions de gaz à effet de serre (GES) et ainsi ralentir le rythme du réchauffement climatique. Loin d'exiger un compromis, les systèmes photovoltaïques résilients sont performants sur tous les fronts.

Les Caraïbes et l'Atlantique ne sont pas les seules régions, tant s'en faut, qui devront mettre en place des infrastructures énergétiques plus résistantes pour prévenir les coupures de courant. Les communautés du monde entier sont de plus en plus confrontées aux défis posés par des phénomènes météorologiques extrêmes et sévères, dont les incendies dévastateurs en Australie, en Indonésie et dans l'ouest des États-Unis.

Dans tous ces cas, les solutions énergétiques propres et localisées offrent des avantages uniques en termes de réduction des émissions de GES et de maintien de l'approvisionnement énergétique après une catastrophe naturelle. Elles montrent la voie à suivre pour un avenir énergétique plus fiable. En s'engageant dans la transition vers une énergie propre, les Bahamas donnent l'exemple au reste du monde, et en particulier aux pays qui sont responsables de la très grande majorité des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

https://prosyn.org/fICidbMfr