Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

A man begs for money Jewel Samad/Getty Images

La Pauvreté est aussi un problème psychosocial

BRIGHTON – Lorsqu’on est pauvre, on en éprouve de la honte, on est atteint dans sa dignité et dans l’idée qu’on a de ce qu’on vaut. Si les manifestations et les causes de la pauvreté diffèrent, l’humiliation qui l’accompagne est universelle. Des recherches récentes, menées à l’université d’Oxford, ont montré que de Chine au Royaume-Uni, les gens qui doivent faire face à des difficultés économiques – même les enfants – en sont blessés de manière quasi semblable dans leur honneur et dans l’estime qu’ils se portent à eux-mêmes.

Pourtant, malgré les liens évidents entre pauvreté et détresse psychologique, les mesures de lutte contre la pauvreté ne tiennent généralement pas compte de ce sentiment de honte. Les initiatives visant à réduire la pauvreté s’attachent plutôt aux manifestations tangibles de la misère, comme l’absence de revenu ou d’instruction. Il en résulte que les solutions proposées font généralement l’hypothèse qu’une plus grande richesse matérielle ou que l’amélioration des conditions de vie auront automatiquement des conséquences immatérielles comme l’amélioration du bien-être mental.

Ce manque d’intérêt pour l’aspect « psychosocial » de la pauvreté – au croisement des forces sociales et de l’attitude ou du comportement des personnes – est une erreur. Si nous voulons alléger le fardeau des souffrances humaines et remplir le premier des Objectifs de développement durable des Nations unies, en l’occurrence la « fin de la pauvreté sous toutes ses formes », d’ici 2030, il faut mettre en avant et au centre de nos efforts la question du rôle actif intrinsèque que joue la honte dans la pauvreté.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/3gnfjtPfr;

Handpicked to read next

  1. fischer163_action press-PoolGetty Images_natoflagsoldiers Action Press-Pool/Getty Images

    The Day After NATO

    Joschka Fischer

    French President Emmanuel Macron has drawn criticism for describing NATO as brain dead and pursuing a rapprochement with Russian President Vladimir Putin. But now that a wayward America could abandon the continent at any moment, Macron's argument for European defense autonomy is difficult to refute.

    7