La véritable mission du pape François

GLENDALE, CALIFORNIE – Le catholicisme, parmi les religions régies par la tradition, comporte en son coeur un paradoxe de plus en plus marqué. Alors que le pape François entame son premier voyage à l'étranger - au Brésil, le pays catholique le plus peuplé de la planète - en dépit de l'inertie due à son passé, il est difficile de dire quelle direction va prendre l'Eglise.

L'accession de Jorge Mario Bergoglio à la papauté rend cette question encore plus complexe. A la cour papale, le supérieur général des jésuites était surnommé "le pape noir" en raison de sa simple soutane noire (pour ne pas évoquer une signification plus inquiétante). Aujourd'hui pour la première fois un jésuite est devenu pape. Il a amorti le choc de la nouveauté en adoptant le nom très peu jésuite de François.

Aussi frappants soient les actes symboliques pour une institution qui prospère sur l'image qu'elle donne, ils relèvent de l'accessoire. Il existe déjà une abondance de photos de François embrassant des bébés, mais il doit maintenant faire face au Brésil et partout dans le monde à de véritables défis stratégiques.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/Dy50MYs/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.