Pro-Brexit demonstrators Jack Taylor/Getty Images

Le bon côté d'un Brexit dur

LONDRES - Il est facile d'oublier que la défense et la sécurité ne sont pas la même chose. La défense est ce à quoi les pays doivent recourir lorsque leur sécurité tombe en panne. En temps de paix, les pays dépensent de l'argent dans la défense, précisément parce qu'ils craignent pour leur sécurité.

Depuis 2014, l'environnement de sécurité de la Grande-Bretagne et de l'Union européenne s'est fortement dégradé. En mars de cette année-là, la Russie a envahi l'Ukraine et a annexé la Crimée. C'était la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale qu'une grande puissance européenne cherchait à redessiner ses frontières par la force des armes.

En 1994, la Russie a accepté de défendre l'intégrité territoriale de l'Ukraine en échange de la remise des armes nucléaires de l'Ukraine héritées de l'Union soviétique. Mais la Russie ne s'est pas arrêtée à la Crimée : depuis lors, elle a mené une guerre non conventionnelle de faible intensité contre l'Ukraine dans la région de l'Est de la région de Donbas.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

Log in

http://prosyn.org/SVNyHtf/fr;

Handpicked to read next