Skip to main content

elerian113_DrewAngererGettyImages_USstocktraderholdingtablet Drew Angerer/Getty Images

L’inhabituelle reprise américaine est également la plus longue jamais observée

LONDRES – Les chiffres qui seront publiés au cours des prochains mois démontreront que l’actuelle expansion économique américaine est la plus longue jamais observée à ce jour. Mais si les États-Unis continuent de surperformer par rapport aux autres économies développées, cet essor ne dissipe pas encore un sentiment persistant d’insécurité économique et de frustration chez de nombreux Américains, ni les inquiétudes face au manque de marge politique possible face au prochain ralentissement économique ou choc financier.

L’expansion actuelle a débuté mi-2019, après la crise financière de 2008 et la « Grande récession ». Soutenue par des interventions budgétaires exceptionnelles et des politiques monétaires auparavant inconcevables, l’économie a bâti des fondations suffisantes pour permettre à la confiance de faire son retour dans le secteur privé, et aux bilans des entreprises de se redresser. Associé à des avancées de plus en plus rapides dans le domaine des nouvelles technologies, cet essor s’est révélé en grande partie mené par des sociétés technologiques et plateformes au contrôle de la nouvelle « gig economy ». Un élan supplémentaire a été conféré par des mesures favorables à la croissance, dont une déréglementation et des réductions d’impôts.

Le taux de chômage aux États-Unis atteignant 3,6 %, les salaires réels (ajustés à l’inflation) enregistrent aujourd’hui une croissance de 1,6 %. Par ailleurs, les derniers chiffres trimestriels indiquant un taux de croissance annualisé du PIB de 3,1 %, l’activité économique américaine demeure supérieure d’une marge significative à celle de l’Europe et du Japon. Forte de cette solidité, l’Amérique affirme de plus en plus la poursuite de ses intérêts nationaux à l’étranger, y compris en contournant des mécanismes de longue date dans la coopération et la résolution des conflits, ainsi qu’en menaçant d’imposer des taxes à l’importation et autres mesures protectionnistes.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/74l7JgF/fr;
  1. reinhart39_ Sha HantingChina News ServiceVisual China Group via Getty Images_jerome powell Sha Hanting/China News Service/Visual China Group via Getty Images

    Jerome Powell’s Dilemma

    Carmen M. Reinhart & Vincent Reinhart

    There is a reason that the US Federal Reserve chair often has a haunted look. Probably to his deep and never-to-be-expressed frustration, the Fed is setting monetary policy in a way that increases the likelihood that President Donald Trump will be reelected next year.

    0
  2. mallochbrown10_ANDREW MILLIGANAFPGetty Images_boris johnson cow Andrew Milligan/AFP/Getty Images

    Brexit House of Cards

    Mark Malloch-Brown

    Following British Prime Minister Boris Johnson's suspension of Parliament, and an appeals court ruling declaring that act unlawful, the United Kingdom finds itself in a state of political frenzy. With rational decision-making having become all but impossible, any new political agreement that emerges is likely to be both temporary and deeply flawed.

    1
  3. sufi2_getty Images_graph Getty Images

    Could Ultra-Low Interest Rates Be Contractionary?

    Ernest Liu, et al.

    Although low interest rates have traditionally been viewed as positive for economic growth because they encourage businesses to invest in enhancing productivity, this may not be the case. Instead, Ernest Liu, Amir Sufi, and Atif Mian contend, extremely low rates may lead to slower growth by increasing market concentration and thus weakening firms' incentive to boost productivity.

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions