netgear servers Grant Hutchinson/Flickr

La fracture numérique du développement

STOCKHOLM – Le 25 septembre prochain, les dirigeants mondiaux se réuniront à New York pour adopter les nouveaux Objectifs de développement durable. Les ODD, qui comprennent 17 objectifs et 169 cibles connexes, sont le résultat de négociations politiques prolongées et définiront les critères par lesquels la communauté internationale réalisera l’objectif ultime, « l’éradication de la pauvreté, sous toutes ses formes et partout dans le monde ».

Les ODD sont des objectifs nobles et rien moins qu’ambitieux. Et pourtant, à une époque de profonde transformation scientifique et technologique, ils restent étonnamment conventionnels. Les technologies de l’information – l’évolution sociale et économique déterminante de ce siècle – ne sont que brièvement mentionnées (dans l’un des sous-objectifs). Il n’est nulle part fait allusion dans le document au rôle révolutionnaire que pourrait jouer l’explosion en devenir de la connectivité, de l’information et des données pour éradiquer la pauvreté.

L’impact des technologies de l’information sur la croissance économique ne fait aucun doute. Les gouvernements, les politiciens et les organisations internationales doivent exploiter le potentiel de l’internet et le mettre au service du développement et de l’autonomisation des individus.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/4tnxIVx/fr;