Donner aux migrations la place qu’elles méritent

LONDRES – En l’an 2000, les Nations unies ont défini les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) pour stimuler les efforts entrepris pour réaliser certains objectifs importants de développement, notamment réduire la pauvreté, promouvoir l’égalité des sexes et améliorer la santé. Mais les auteurs des OMD ont négligé une question essentielle : les migrations. Il semble heureusement que les dirigeants mondiaux éviteront cette erreur en élaborant le programme de développement pour l’après 2015.

A elle seule, l’ampleur des envois de fonds par les migrants devrait convaincre la communauté internationale de la place de choix que méritent les migrations dans le programme de l’après 2015. L’an dernier, les migrants des pays en développement ont envoyé environ 414 milliards de dollars à leurs familles – soit presque trois fois le montant de l’aide mondiale au développement. Plus d’un milliard de personnes comptent sur ces fonds pour payer, en partie ou en totalité, l’éducation des enfants, les soins de santé, l’eau et l’assainissement. Si cela ne suffisait pas, les envois de fonds ont des avantages macroéconomiques conséquents pour les pays bénéficiaires et concourent au paiement d’importations indispensables, donnent accès aux marchés de capitaux et abaissent le taux d’intérêt sur la dette souveraine.

Mais une partie des avantages matériels des migrations sont gaspillés. Les intermédiaires financiers prélèvent environ 9 pour cent en moyenne sur les envois de fonds, soit 49 milliards de dollars environ l’an dernier. Les recruteurs sans scrupules, qui touchent souvent une commission pouvant atteindre un tiers du salaire des migrants, soustraient des milliards supplémentaires. Et dans le même temps, le trafic illicite et l’exploitation des migrants, qui souffrent en plus de discrimination, constituent une véritable tragédie humaine.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/bC5A0pE/fr;