Données sur le développement

WASHINGTON, DC – Depuis le tournant du siècle, la communauté internationale de développement s’est ralliée aux Objectifs du millénaire pour le développement qui fixe des cibles qui doivent être atteintes pour 2015 et qui sont définies dans trois domaines, à savoir la pauvreté, la mortalité et les maladies infantiles. Afin d’établir le programme de développement de l’après-2015, il est essentiel de mesurer le succès des objectifs de développement du millénaire et de repérer les secteurs où il y a encore du retard. Pour ce faire, il est nécessaire d’avoir plus de données fiables.

Il est certain que les institutions internationales et bon nombre de pays en développement ont investi des sommes importantes pour mieux suivre les résultats par rapport aux cibles OMD. En 2003, seulement quatre pays avaient deux points de mesure pour 16 des 22 principaux indicateurs OMD, l’année dernière 118 pays s’en étaient dotés.

Les données de développement demeurent cependant une ressource rare dans le monde en développement. Compte tenu de son importance pour la mesure et la stimulation du progrès social et économique, cette lacune devrait être réglée d’urgence. Un catalyseur est nécessaire pour accroître la production et l’utilisation de données de développement. Dans cette perspective, le panel d’experts de haut niveau sur le programme de développement de l’après-2015 a raison de demander une « révolution mondiale des données ».

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/gHd3D9L/fr;