global connections KTSDESIGN/SCIENCE PHOTO LIBRARY/Getty Images

Faire face à la Mondialisation 4.0

GENEVE – A l'issue de la Deuxième Guerre mondiale, la communauté internationale s'est unie pour construire un avenir commun. Le moment est venu pour elle de recommencer. En raison du redémarrage économique lent et inégal dans la décennie qui a suivi la crise financière mondiale, beaucoup se sentent laissés pour compte et éprouvent de la rancœur à l'égard de la politique et des politiciens, ainsi que de la mondialisation et du système économique dont elle constitue l'armature. A une époque où le sentiment d'insécurité et la frustration sont largement répandus, le populisme devient une alternative de plus en plus séduisante face au statu quo pour de larges segments de la société, et ce dans de nombreux pays.

Mais le discours populiste ne fait pas la différence entre deux concepts distincts : la mondialisation et le mondialisme. La mondialisation est un phénomène lié à la technologie et à la libre circulation des idées, des personnes et des biens, tandis que le mondialisme est une idéologie qui privilégie un ordre mondial néolibéral par rapport aux intérêts nationaux. Il est difficile de nier que nous vivons dans un monde globalisé, ce qui ne veut pas dire que toute mesure politique doit être de nature globale.

Ce moment de la crise soulève des questions importantes quant à l'architecture de la gouvernance mondiale. De plus en plus d'électeurs voulant récupérer un contrôle qui leur a échappé au profit des "forces mondiales", le défi consiste à restaurer les souverainetés dans un monde qui nécessite la coopération. Plutôt que d'évoluer vers des économies fermées avec le protectionnisme et le nationalisme, nous devons forger un nouveau contrat social entre les citoyens et leurs dirigeants, de telle sorte que domine un sentiment de sécurité suffisant pour rester ouvert au monde. Sans cela, la désintégration en cours de notre tissu social pourrait conduire à l'effondrement de la démocratie.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/1IIBXG2/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.