Donner une chance aux Roms d’Europe

BUDAPEST – Si des millions de personnes à travers l’Europe sont confrontées au chômage et à la perspective d’une longue période de stagnation économique, aucune population n’est aussi durement frappée que les Roms.

Plus de dix millions de Roms vivent aujourd’hui en Europe, pour la plupart concentrés dans les Balkans et au sein des États ayant le plus récemment adhéré à l’Union européenne, dont notamment la Roumanie, la Bulgarie, la Slovaquie et la Hongrie. Ce qui est véritablement choquant, c’est que leurs conditions de vie se sont en réalité détériorées depuis qu’ils ont obtenu en masse la citoyenneté européenne. Pendant ce temps, la perception d’une majorité de la population à leur égard se fait de plus en plus hostile partout en Europe.

Il convient par ailleurs de noter que ces deux tendances se renforcent mutuellement : la marginalisation engendre le mépris, et vice versa. La seule manière d’échapper à cette impasse consiste à investir dans l’éducation, ce qui engendrerait des bienfaits sociaux considérables. Pensez par exemple que les Roms représentent plus de 20% des nouveaux arrivants au sein de la population active des États précédemment évoqués.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/6XKr5uT/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.