Giovanni Tria and European Affairs Commissioner Stefano Montesi - Corbis/Getty Images

Donner sa chance au gouvernement italien

LONDRES – En Europe, presque personne n'a un bon mot pour la coalition arriviste au pouvoir en l'Italie, à savoir le parti populiste Mouvement Cinq Étoiles (M5S) et le parti nationaliste La Ligue. Le seul désaccord est entre ceux qui veulent pénaliser l'Italie immédiatement pour avoir défié les règles budgétaires de la zone euro - et ceux qui sont disposés à retarder la punition, ou du moins à l'infliger plus lentement. Mais voici une suggestion : pourquoi ne pas rejeter complètement la punition et donner une chance au gouvernement italien ?

La raison n'est pas que la coalition soit particulièrement sympathique. Ce n'est pas le cas. Le M5S se démène pour insulter et menacer les journalistes critiques à son égard - et La Ligue dénigre les immigrants et harcèle les gouvernements locaux qui font preuve d'hospitalité à l'égard des demandeurs d'asile qui ont risqué leur vie en traversant la Méditerranée.

Il y a pourtant de bonnes raisons de réserver notre jugement sur le gouvernement. Après tout, il est encore très nouveau, il est populaire au niveau national, il est réellement en mesure de faire de bonnes choses et il remet en question des règles budgétaires qui devront reformées de toute façon.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/NDeBw9b/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.