Saudi Arabian child NurPhoto/Getty Images

La majorité silencieuse arabe doit prendre la parole

ALGER – Depuis que le Programme de Développement des Nations Unies a commencé à travailler sur les Rapports sur le développement humain dans le monde arabe (RDHA) en 2001, la situation dans de nombreux pays arabes va de mal en pis. En effet, aujourd'hui la région ne peut même pas se rassembler pour publier un nouveau rapport. Cela est dommage, car trouver une nouvelle vision pour le peuple arabe, en particulier pour la Jeunesse arabe, est une condition sine qua non pour instaurer la paix et la prospérité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Le premier RDHA, publié en 2002, a identifié trois grands « déficits de développement », qui entravent la région : connaissance, autonomisation des femmes et liberté. Le rapport, décrit comme « écrit par les arabes pour les arabes, » a eu une influence claire sur la narration du développement régional et sur la façon dont les élites nationales ont parlé des problèmes de leurs sociétés.

Au moment du premier RDHA, le monde arabe avait des raisons d'être optimiste. Israël, après s'être retiré du Liban en 2000, s'est retiré de Gaza en 2005. Les nouveaux dirigeants arabes, comme Abdallah II de Jordanie, Mohammed VI du Maroc et Bachar el-Assad en Syrie, accédaient au pouvoir et suscitaient un espoir de changement. L'Arabie saoudite annonçait ses premières élections municipales en 2003 et les organisait en 2005. L'ةgypte et l'Irak, ont également organisé des élections démocratiques (surtout) en 2005. Et la tentative de l'Algérie de réprimer des troubles civils de longue date a été largement couronnée de succès, grâce en partie aux prix élevés du pétrole durant toute cette période.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/HRlJkwi/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.