stiglitz256_erhui1979_image erhui1979/Getty Images

La concentration du marché menace l’économie américaine

NEW YORK – Les économies développées de la planète souffrent actuellement de plusieurs problèmes profonds. Aux États-Unis, en particulier, les inégalités atteignent leur plus haut niveau depuis 1928, et la croissance du PIB demeure terriblement molle en comparaison aux décennies de l’après-guerre.

Après avoir promis une croissance annuelle de « 4,5 à 6 % », le président américain Donald Trump et ses soutiens républicains au Congrès n’ont produit qu’une situation de déficits sans précédent. D’après les dernières projections du Bureau du budget du Congrès, le déficit budgétaire fédéral atteindra 900 milliards $ cette année, et dépassera la barre du millier de milliards de dollars chaque année après 2021. Or, l’élan induit par le dernier déficit s’estompe d’ores et déjà, le Fonds monétaire international prévoyant une croissance américaine de 2,5 % en 2019 et de 1,8 % en 2020, contre 2,9 % en 2018.

De nombreux facteurs contribuent au problème de faible croissance/fortes inégalités dans l’économie américaine. La piètre « réforme » fiscale appliquée par Trump et les Républicains est venue aggraver les défaillances existantes du code fiscal, canalisant encore davantage de revenus vers les plus fortunés. Dans le même temps, la mondialisation demeure mal gérée, et les marchés financiers continuent de s’axer sur l’extraction de profits (la recherche de rente, en langage d’économiste), plutôt que sur l’apport de services utiles.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading and receive unfettered access to all content, subscribe now.

Subscribe

or

Unlock additional commentaries for FREE by registering.

Register

https://prosyn.org/Z5Q9iQSfr