deloire5_Muhammed Enes YildirimAnadolu Agency via Getty Images_khashoggi Muhammed Enes Yildirim/Anadolu Agency via Getty Images

Mettre un terme à l'impunité des crimes contre les journalistes

PARIS – À plus d'un titre, l'époque actuelle n'a jamais été aussi dangereuse pour les journalistes.  Parce que des crises simultanées menacent la liberté des médias ainsi que leur viabilité, cette décennie sera déterminante pour l'avenir d'une profession qui est essentielle au bien-être de nos sociétés. À quoi ressemblerait un monde sans journalistes respectueux de l'éthique de leur profession pour couvrir l'actualité ?  Cette question ne relève malheureusement plus de la simple hypothèse.

Le problème de la sécurité des journalistes reste d'une importance vitale.  Bien que les meurtres de journalistes aient diminué durant la pandémie de COVID-19, les menaces envers leur sécurité continuent de se modifier dans leur forme et d'augmenter en fréquence. Ces menaces prennent également un caractère plus nuancé et donc plus difficile à combattre.

L'année dernière, davantage de journalistes ont été tués dans des pays censés être en pays putôt que dans des pays en guerre, et le pourcentage reporters tués dans l'exercice de leur profession qui ont été délibérément pris pour cibles a été plus élevé que jamais. Un grand nombre de ces victimes s'employaient à dénoncer la corruption et à faire des reportages sur d'autres sujets sensibles.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading and receive unfettered access to all content, subscribe now.

Subscribe

or

Unlock additional commentaries for FREE by registering.

Register

https://prosyn.org/SzMssT5fr