New monetary policy Matt Cardy/Getty Images

La dernière aberration en matière de politique monétaire

NEW YORK - Les marchés financiers commencent à être ébranlés par la réduction progressive des politiques monétaires non conventionnelles dans de nombreuses économies avancées. Bientôt la Banque du Japon (BOJ) et la Banque nationale suisse (BNS) seront les seules banques centrales à maintenir des politiques monétaires non conventionnelles à long terme.

La Réserve fédérale américaine a commencé son désengagement progressif du programme d'achat d'actifs (assouplissement quantitatif ou AQ), en 2014 et a commencé à normaliser les taux d'intérêt à la fin de l'année 2015. La Banque centrale européenne se demande actuellement à quelle vitesse elle va diminuer progressivement sa propre politique d'AQ en 2018. Elle se demande également quand commencer son désengagement progressif des taux d'intérêt négatifs.

De même, la Banque d'Angleterre (BoE) a terminé sa dernière série de mesures d'assouplissement quantitatif (qu'elle a lancée après le référendum Brexit en juin dernier) et envisage d'augmenter ses taux d'intérêt. La Banque du Canada (BDC) et la Banque de Réserve d'Australie (RBA) ont indiqué que des augmentations des taux d'intérêt seront annoncés prochainement.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/uGXdkWD/fr;