Paul Lachine

La faim dans le monde: un fléau à éradiquer

BRUXELLES - De nombreux sommets sont prévus cette année, mais le sommet mondial sur la sécurité alimentaire mérite une attention particulière. Cette réunion, qui se tiendra à Rome du 16 au 18 novembre, conférera un élan politique essentiel à trois problématiques étroitement liées et faisant partie des principaux défis de ce siècle: la sécurité alimentaire, la biodiversité et les changements climatiques.

Nous essuyons actuellement un échec collectif dans la lutte contre la faim dans le monde. Plus d’un milliard de personnes dans le monde ne disposent toujours pas aujourd’hui d’une alimentation suffisante pour satisfaire leurs besoins nutritionnels de base quotidiens, et la situation s’aggrave dans les pays en développement.

Il s’agit là, avant toute chose, d’un véritable scandale moral. Comment est-il possible en effet, au vingt et unième siècle, alors que l’homme est allé sur la Lune et en est revenu, que nous ne soyons toujours pas en mesure de nourrir tout un chacun sur notre planète? Les responsables politiques se doivent, par ailleurs, de reconnaître que l’insécurité alimentaire est liée aux effets durables de la crise économique et aux changements climatiques en cours, et qu’elle constitue une menace réelle pour notre société dans son ensemble.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/qSdRAEX/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.