French President Emmanuel Macron Alessandra Benedetti - Corbis/Getty Images

Le chemin vers l’union de transfert européenne

MUNICH – Dix ans après que la Grande Récession ait plongé l’économie dans des profondeurs jamais atteintes depuis la Grande Dépression, il convient de prendre du recul par rapport à la politique quotidienne, afin d’adopter une vision globale. Il incombe en effet aux Européens de s’interroger sur ce qu’ils ont vécu, et sur le cap qu’ils entendent suivre à l’avenir.

Il y a vingt ans, en 1998, les taux de change entre de nombreux États de l’Union européenne sont devenus irrévocablement fixes, en préparation à l’introduction de l’euro. Subitement, les États sud-européens en faillite n’ont plus été contraints de verser d’importantes primes d’intérêt d’environ 5 à 20 points de pourcentage par rapport à l’Allemagne. Inondée de prêts à bas coût, l’Europe du Sud a connu un boom économique financé par la dette, qui a propulsé les salaires et les prix jusqu’à des sommets. En fin de compte, ce boom est devenu une bulle.

Puis, il y a dix ans, cette bulle qui s’était simultanément développée sur le marché américain des prêts hypothécaires à risque a fini par éclater, ce qui a engendré la crise financière mondiale, puis l’éclatement de la bulle observée en Europe du Sud. Dans le besoin, les États sud-européens affectés par la crise ont accumulé d’immenses découverts dans le cadre du système européen des paiements, pour remplacer les prêts privés auxquels ils n’avaient plus accès.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/TqIo2zv/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.