Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

ennaji11_FADEL SENNAAFPGetty Images_moroccanwomanwindowsad Fadel Senna/AFP/Getty Images

Le mariage d’enfants entrave le développement

FEZ – Au sommet du mois dernier des Nations unies sur les Objectifs de développement durable, le mariage d’enfants n’était pas vraiment à l’ordre du jour. Pourtant mettre fin à cette pratique cruelle — par laquelle bon nombre de filles se font dérober leur enfance, leur autonomie corporelle et la possibilité de se construire leur propre avenir — est essentiel à l’atteinte de plusieurs de ces mêmes objectifs de développement durable, notamment instaurer l’égalité des sexes, améliorer la santé et assurer une éducation de qualité et des perspectives d’emploi à tous.

Issu de traditions patriarcales d’un autre âge et nourri par l’ignorance, la pauvreté et les inégalités socioéconomiques, le mariage d’enfants demeure très répandu dans toute l’Afrique, l’Asie et le Moyen-Orient. Au Niger, 76 % des adolescentes sont données en mariage avant leurs 18 ans — le plus haut taux dans le monde. La République centrafricaine n’est pas loin sur la liste (68 %) ainsi que le Tchad (67 %). Au Proche-Orient, 32 % des mineures au Yémen sont mariées d’office, suivies de l’Iraq (24 %) et de l’Égypte (17 %).

En tout, plus de 12 millions de mineures sont données en mariage chaque année. Ce sont 12 millions de jeunes filles qui, sans avoir droit au chapitre, voient raccourcir leur enfance – et, très certainement, leur scolarité – pour être remplacée par l’obligation de subir de multiples grossesses physiquement épuisantes le plus souvent au péril de leur vie, pour ensuite élever une famille et tenir maison.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

Help make our reporting on global health and development issues stronger by answering a short survey.

Take Survey

https://prosyn.org/KNvwyI1fr;
  1. pisaniferry106_Mark WilsonGetty Images_phase one agreement trump china  Mark Wilson/Getty Images

    Explaining the Triumph of Trump’s Economic Recklessness

    Jean Pisani-Ferry

    The Trump administration’s economic policy is a strange cocktail: one part populist trade protectionism and industrial interventionism; one part classic Republican tax cuts skewed to the rich and industry-friendly deregulation; and one part Keynesian fiscal and monetary stimulus. But it's the Keynesian part that delivers the kick.

    4
  2. yu49_ShengJiapengChinaNewsServiceVCGviaGettyImages_G20trumpjinpingshakehands Sheng Jiapeng/China News Service/VCG via Getty Images

    PS Say More: Keyu Jin

    Keyu Jin assesses the “phase one” US-China trade deal, questions whether the US can ever accept China’s development model, and highlights a key difference in how the Hong Kong protests are viewed inside and outside China.
    0