Muslim woman Steve Eason | Stringer via getty images

L'affaire Kamel Daoud ou : Pourquoi un débat sur l'Islam est impossible en France ?

PARIS – La France est friande de ces controverses qui, commençant par un débat entre intellectuels, se transforme ensuite en polémique politique.

Au départ, il y a un article écrit par l'écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud pour le quotidien italien La Repubblica et publié également par le Monde le 31 janvier 2016. S'interrogeant sur ce qui s'est passé à Cologne dans la nuit de la Saint Sylvestre, l'intellectuel algérien observe que chez les immigrés venant du monde arabo-musulman, il y a une misère sexuelle, « un rapport malade à la femme , au corps et au désir ». « La femme, ajoute-t-il, est niée, refusée, tuée, voilée, enfermée ou possédée »: c'est le droit de jouissance de son propre corps qui lui est refusé. L'auteur rappelle en outre -ce qui est malheureusement un fait reconnu- que dans l'univers des islamistes, le sexe a donné naissance à un discours où se mêlent plusieurs composantes: « description d'un paradis plus proche du bordel que de la récompense pour gens pieux, fantasme des vierges pour les kamikazes, chasse au corps dans les espaces publics, puritanisme des dictatures, voile et burka ». A l'opposé, le corps de la femme en occident est vu non comme l'expression de sa liberté, mais comme une décadence. « L' islam, conclut Daoud, est un attentat contre le désir. Et ce désir ira parfois exploser en terre d' Occident, là où la liberté est si insolent ». Dans un autre article, intitulé « La misère sexuelle dans le monde arabe », publié quelques jours plus tard dans le New York Times, Daoud oppose les dérives actuelles de l'islamisme à «la délicieuse licence» des écrits de l'âge d'or des musulmans.

Ce discours est incontestablement courageux, surtout si l'on sait que Kamel Daoud avait déjà fait l'objet en 2014 d'une fatwa d'un imam salafiste qui appelait à son exécution pour apostasie et hérésie à l'encontre de la religion musulmane et de la langue arabe.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/1duwfOI/fr;