children school bus Blend Images - JGI/Jamie Grill/Getty Images

Replacer les communautés au cœur des politiques

CAMBRIDGE – La matière économique enseigne que le degré de bien-être d’un individu réside dans la quantité et la variété de biens qu’il est en mesure de consommer. Les possibilités de consommation sont ainsi maximisées en conférant aux entreprises la liberté dont elles ont besoin pour tirer parti des nouvelles technologies, de la division du travail, des économies d’échelle, et de la mobilité. La consommation constitue la fin, et la production le moyen d’y parvenir. Les marchés, et non les communautés, constituent l’unité et l’objet de l’analyse.

Nul ne peut contester que cette vision de l’économie, centrée sur le consommateur et le marché, a largement porté ses fruits. L’impressionnante multitude de biens de consommations disponibles dans les grands magasins ou les boutiques Apple de n’importe quelle grande ville au monde était encore inimaginable il y a seulement une génération.

Mais de toute évidence, quelque chose a mal fonctionné au cours de cette évolution. Les divisions économiques et sociales au sein de nos sociétés ont engendré une importante colère dans bien des régions – aux États-Unis, en Italie et en Allemagne pour les pays développés, et notamment aux Philippines ou au Brésil pour les pays en voie de développement. Compte tenu de ces bouleversements politiques, il est fort possible que les priorités des économistes aient été mal hiérarchisées.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/PamvkTQ/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.