krauss47_Matt CardyGetty Images_dollar euro Matt Cardy/Getty Images

L’aubaine du Brexit pour l’Europe et les USA

STANFORD – La plupart des Européens se réjouissent que Joe Biden devienne bientôt le prochain président des États-Unis. Il est moins sûr qu’ils réalisent que la politique économique de Biden mettra l'euro et l'Europe dans une impasse. La nouvelle administration américaine voudra que l'euro reste fort par rapport au dollar afin de continuer à faire tourner l'économie américaine à plein régime.

Dans le but d'augmenter les dépenses consacrées à la réponse à la pandémie, à l'environnement et aux infrastructures, la Maison-Blanche de Biden fera sans aucun doute pression sur la Réserve fédérale américaine pour qu'elle maintienne la valeur du dollar à un niveau bas, quel que soit le nombre de mesures de relance budgétaire qu'elle parvient à faire accepter au Congrès. Et, après avoir accordé tant de faveurs à Donald Trump, le président de la Fed, Jay Powell, ne sera pas en mesure de dire non à Biden. Dans ce contexte, ce fut un coup de génie pour Biden de nommer Janet Yellen au poste de secrétaire au Trésor. En tant que prédécesseur de Powell à la Fed, elle y exerce toujours une influence significative. Wall Street a raison de parier fortement contre le dollar américain pour un an ou deux.

L'approche politique attendue de Biden aura un effet spectaculaire sur l'économie européenne, qui reste fortement dépendante des exportations. En 2019, les exportations représentaient 46,9% du PIB de l'Allemagne, 31,8% de celui de la France et 31,5% de celui de l'Italie. Les Européens ne peuvent pas se permettre de rester les bras croisés et de regarder l'euro se renforcer au point d'étrangler leurs exportations.

To continue reading, register now.

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

Subscribe

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

https://prosyn.org/jnY3B8Jfr