Dog California Drought Jeremy Woodhouse/Getty Images

Où est passée toute notre eau ?

MANILLE – Nous vivons sur une planète aride. Les cultivateurs labourent des pâturages arides et les décideurs s'inquiètent pour leurs réservoirs vides, leurs rivières à sec et leurs villes assoiffées. Et cela ne fait qu'effleurer la surface - littéralement - du problème de l'eau de la planète. Les aquifères souterrains, qui représentent le total mondial de réserves d'eau, sont également en train de se tarir. Si cela continue, les conséquences pourraient être désastreuses, en particulier pour la population en situation de stress hydrique et à croissance rapide en Asie.

Les aquifères souterrains sont des réserves d'eau situées à une grande profondeur, dans les roches perméables, dans le sol ou dans le sable. Ils contiennent environ 100 fois la quantité d'eau que l'on trouve à la surface de la terre, dans les ruisseaux, les lacs, les rivières et dans les zones humides. Si vous vivez en Afrique centrale, en Amérique du Sud ou dans certaines régions de l'Europe, vous vous trouvez probablement à quelques trentaines de mètres au-dessus de l'un d'eux.

Les ressources en eau de surface, telles que l'eau de mer dessalée ou les eaux usées recyclées, ne suffiront pas à réduire l'écart mondial (qui devrait atteindre 40 % en 2030), entre l'offre et la demande en eau. Les aquifères souterrains sont de plus en plus exploités pour l'agriculture, la production d'électricité et l'utilisation quotidienne dans les villes à croissance rapide (l'Asie urbaine s'accroît à un rythme de 120 000 personnes par jour).

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/nP1BHBB/fr;

Handpicked to read next