People walk through the alleyways at the Darajani Market GULSHAN KHAN/AFP/Getty Images

Une année d’opportunités pour l’Afrique

GENÈVE – Nous sommes encore début 2018, et déjà les conflits et le désordre s’annoncent comme les principales caractéristiques de l’année. Entre politiques anti-immigration aux États-Unis et poudrières géopolitiques du Moyen-Orient jusqu’en Asie de l’Est, les bouleversements, les révoltes et l’incertitude semblent à l’ordre du jour.

Un indicateur au moins invite à un optimisme prudent : la croissance économique. D’après les estimations du Fonds monétaire international, la croissance mondiale devrait atteindre 3,7 % cette année, contre 3,6 % en 2017. Comme l’a déclaré dans un discours la directrice générale du FMI Christine Lagarde, « Au plan mondial, le soleil brille à travers les nuages : la plupart des pays connaissent leur croissance la plus forte depuis la crise financière. »

Il est tout à fait révélateur que Christine Lagarde ait formulé cette observation à Addis-Abeba, puisque c’est en Afrique que les rayons de la prospérité se font les plus perçants. Je pense en effet que 2018 sera une année record pour de nombreuses économies africaines – voire toutes – grâce aux avancées qui s’opèrent dans huit domaines clés.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/G27AT2n/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.