People walk through the alleyways at the Darajani Market GULSHAN KHAN/AFP/Getty Images

Une année d’opportunités pour l’Afrique

GENÈVE – Nous sommes encore début 2018, et déjà les conflits et le désordre s’annoncent comme les principales caractéristiques de l’année. Entre politiques anti-immigration aux États-Unis et poudrières géopolitiques du Moyen-Orient jusqu’en Asie de l’Est, les bouleversements, les révoltes et l’incertitude semblent à l’ordre du jour.

Un indicateur au moins invite à un optimisme prudent : la croissance économique. D’après les estimations du Fonds monétaire international, la croissance mondiale devrait atteindre 3,7 % cette année, contre 3,6 % en 2017. Comme l’a déclaré dans un discours la directrice générale du FMI Christine Lagarde, « Au plan mondial, le soleil brille à travers les nuages : la plupart des pays connaissent leur croissance la plus forte depuis la crise financière. »

Il est tout à fait révélateur que Christine Lagarde ait formulé cette observation à Addis-Abeba, puisque c’est en Afrique que les rayons de la prospérité se font les plus perçants. Je pense en effet que 2018 sera une année record pour de nombreuses économies africaines – voire toutes – grâce aux avancées qui s’opèrent dans huit domaines clés.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/G27AT2n/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.