Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

acemoglu11_Spencer PlattGetty Images_ukrainegirlflowerstape Spencer Platt/Getty Images

Comment arrêter la corruption en Ukraine?

CAMBRIDGE – Dans l’euphorie qui suivit d’abord l’effondrement de l’Union soviétique, bien peu de gens imaginaient que l’Ukraine – pays industrialisé disposant d’une main-d’œuvre formée et d’importantes ressources naturelles – souffrirait de stagnation pendant les vingt-huit années qui allaient suivre. La Pologne voisine, plus pauvre que l’Ukraine en 1991, est parvenu à tripler son PIB par habitant (à parité de pouvoir d’achat) au cours de la même période.

Les Ukrainiens connaissent presque tous les raisons pour lesquelles ils sont restés à la traîne : leur pays compte parmi les plus corrompus du monde. Mais la corruption n’est pas le fruit d’une génération spontanée ; aussi la vraie question est-elle celle de ce qui la produit.

Comme dans les autres républiques soviétiques, le pouvoir fut longtemps concentré en Ukraine entre les mains des élites du parti communiste, souvent directement mises en place par le Kremlin. Mais le parti communiste ukrainien n’était lui-même à bien des égards qu’un décalque du parti communiste russe, et il fut régulièrement instrumentalisé aux dépens des Ukrainiens.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/xjprlHpfr;