Tax reform Drew Angerer/Getty Images

Les baisses d'impôt de Trump : un complot en faveur des plus riches

NEW-YORK – Après de nombreuses tentatives infructueuses pour abroger et remplacer la loi sur l'assurance maladie de 2010 (Obamacare), le gouvernement du président Trump espère maintenant remporter sa première victoire législative avec un projet de loi en faveur d'une baisse d'impôt massive, présenté par les républicains du Congrès. Si cette "réforme fiscale" est adoptée, le déficit et la dette publique augmenteront de 4000 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie.

Pire encore, cette réforme est essentiellement conçue au bénéfice des plus fortunés. Il prévoit notamment une baisse du taux de l'impôt sur les sociétés de 35% à 20%, une baisse de l'impôt sur les plus-values et la suppression des droits de succession. 

De même que le programme des républicains en matière d'assurance-maladie, celui concernant la fiscalité ne présente guère d'intérêt pour les classes moyennes et laborieuses. Trump gouverne comme un plouto-populiste – un ploutocrate se faisant passer pour un populiste – qui n'hésite pas à trahir ceux qu'il a convaincus de voter pour lui.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/ZgTvG5A/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.