gambetta2_Jonathan RaaNurPhoto via Getty Images_hijab Jonathan RaaNurPhoto via Getty Images

La liberté sous le voile

TURIN/LONDRES – La dernière controverse sur le hidjab, le foulard porté par les femmes musulmanes, a éclaté fin octobre. Fait paradoxal, le déclencheur a été une campagne anti-discrimination lancée par le Conseil de l'Europe.

Le Conseil a publié une courte vidéo sur ses réseaux sociaux, comprenant une série d'images divisées en deux. Un côté présente une femme portant un hidjab, l'autre la montre nu-tête. À la fin de la vidéo, le texte « la beauté est dans la diversité comme la liberté est sousle hidjab » apparaît, suivi des hashtags #celebratediversity et #JOYinhijab.

La vidéo a provoqué un tollé en France, où le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a été cité par le Financial Times en déclarant : « il ne faut pas confondre la liberté religieuse et la promotion de facto d'un symbole religieux ». Attal a qualifié le port du hidjab de position « identitaire » « contraire à la liberté de conscience soutenue par la France ». La Secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement Sarah El Haïri s'est exprimée avec force contre la vidéo et s'est attribué la décision du Conseil de la retirer de la circulation. Des politiciens de droite comme Marine le Pen et Michel Barnier et d'éminents experts de la télévision ont ajouté leur voix aux critiques de la campagne.

To continue reading, register now.

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

Subscribe

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

https://prosyn.org/fWxgCsRfr