Emmanuel Macron Chesnot/Getty Images

Macron le franc-tireur

WASHINGTON, DC – Marine Le Pen, leader du parti d’extrême-droite français Front National, pourrait être un membre fondateur de ce que Scott Malcomson, Senior Fellow du think tank New America, appelle « l'Internationale nationaliste ». Mais elle n’est pas le seul « franc-tireur » qui se place haut dans les sondages en vue de l'élection présidentielle de son pays qui aura lieu ce printemps.

Emmanuel Macron est aussi un candidat anticonformiste, mais d'un type très différent. Après avoir été ministre de l'Economie, de l'Industrie et des Affaires numériques sous le président français François Hollande, il a lancé son propre mouvement politique, En Marche!, et s’est lancé dans la présidentielle en tant que candidat indépendant. Macron a seulement 39 ans et n'a jamais été un homme politique de parti. Il y a à peine trois mois, peu d'observateurs lui donnaient une chance. Mais il a rapidement réuni une équipe solide et a rallié le soutien des jeunes électeurs.

Les sondages lui donnent un soutien d’environ 20% pour le premier tour de l'élection en avril. Cela semble insuffisant pour passer au second tour de l'élection en mai, quand les deux premiers candidats seront confrontés pour déterminer le gagnant.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

Log in

http://prosyn.org/DUKWBkV/fr;