The Dome of the Rock mosque at the al-Aqsa mosque Ahmad Gharabli/Getty Images

Le nouveau point d'équilibre du Moyen-Orient

BERLIN – Nous vivons une époque de transition géopolitique. La tentative de la Chine visant à remplacer les États-Unis comme première puissance mondiale, ou au moins à devenir un partenaire dans le leadership mondial, suscite à juste titre une forte attention. Mais la dynamique au niveau macro qui définit l'évolution à long terme du Moyen-Orient évolue également : sur ce plan aussi, influence américaine risque bien de diminuer.

Il y a un peu plus d'un siècle, l'accord Sykes-Picot divisait le Moyen-Orient entre la France et la Grande-Bretagne et établissait des frontières nationales qui sont restées en place jusqu'à nos jours. Mais à présent, l'ordre régional est en train de changer.

Depuis la fondation d'Israël, le conflit israélo-arabe domine largement la géopolitique de la région. Israël a remporté la première guerre israélo-arabe en 1948 et toutes les guerres qui ont suivi. Mais la question de savoir si les Israéliens et les Palestiniens peuvent parvenir à un règlement acceptable et apporter ainsi la paix au Moyen-Orient reste une préoccupation cruciale pour les affaires internationales.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/w7EDvoQ/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.