Brent Stirton/Getty Images

La vaccination contre une reprise du VIH

BRIGHTON – Au début de ma carrière d’activiste dans la lutte au VIH, au Botswana, il y a deux décennies, l’idée d’un vaccin semblait du domaine de l’imaginaire. Même après que le pays ait accueilli les essais du vaccin dans le milieu des années 2000, beaucoup d’entre nous en première ligne de la lutte contre le VIH avaient des doutes sur l’éventualité d’une telle percée.

Mais ce mois-ci, une étude publiée dans la revue The Lancet fait fi de notre pessimisme. Des essais cliniques où 393 sujets en Afrique occidentale, en Afrique australe, en Thaïlande et aux États-Unis ont généré des réactions immunogènes encourageantes et un profil « de sécurité et de tolérance favorable ». Même si ces résultats sont préliminaires et l’échantillon restreint, il est néanmoins encourageant d’imaginer un monde sur le point de voir un vaccin viable. Pour en tirer avantage, nous devons nous préparer à son arrivée, dès maintenant.

Les temps sont durs pour les initiatives mondiales visant l’éradication du VIH. Même si les effectifs médicaux ont surtout porté leurs efforts sur l’endiguement de l’épidémie pendant presque quatre décennies, le taux d’infection demeure obstinément élevé. En 2017, 1,8 million de nouveaux cas ont été signalés et quelque 15,2 millions de personnes n’avaient pas accès au traitement VIH en Afrique occidentale et centrale, seulement 2,1 millions des 6,1 millions de personnes atteintes du VIH recevaient un traitement antirétroviral.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

Help make our reporting on global health and development issues stronger by answering a short survey.

Take Survey

http://prosyn.org/anzRe3t/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.