Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

pisaniferry102_SeanGallupGettyImages_ECBstopsign Sean Gallup/Getty Images

Comment repousser la prochaine récession

WASHINGTON – Malgré le ton rassurant des déclarations officielles, la détérioration de l’économie mondiale figure parmi les priorités de la politique internationale. L’OCDE, qui a récemment révisé à la baisse ses prévisions de croissance, table désormais sur un taux de 1,5 % pour les économies avancées du G20 en 2020, un rythme qu’on pourra comparer aux 2,5 % (ou presque) de l’année 2017. Laurence Boone, la cheffe économiste de l’organisation, a mis en garde contre le risque d’une détérioration persistante, manière codée d’évoquer la menace croissante d’une récession.

La réorganisation structurelle de l’industrie automobile, les médiocres gains de productivité dans les économies avancées, la réduction des capacités d’épargne, un secteur financier où s’accumulent les fragilités seraient, en temps normal, autant de causes d’inquiétude. Mais aujourd’hui, la combinaison d’un système mondial d’échange en train de se fissurer et d’une pénurie sans précédent d’armes adéquates pour mettre en œuvre d’éventuelles réponses ajoutent encore aux doutes.

Comme l’a souligné l’OCDE, le ralentissement peut être en bonne part imputé au différend commercial sino-américain en cours. Chad Brown, de l’Institut Peterson, estime qu’au vu des mesures déjà annoncées, la moyenne des droits de douane sur les importations américaines en provenance de la Chine passera de 3% voici deux ans à 27% à la fin de cette année, tandis que les taxes chinoises à l’importation des marchandises américaines auront été relevées, sur la même période, de 8% en moyenne à 25%. Des augmentations suffisantes pour désorganiser les chaînes d’approvisionnement. La crainte que l’escalade ne se poursuive réduira inévitablement les investissements.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/wOq40pnfr;
  1. pisaniferry106_Mark WilsonGetty Images_phase one agreement trump china  Mark Wilson/Getty Images

    Explaining the Triumph of Trump’s Economic Recklessness

    Jean Pisani-Ferry

    The Trump administration’s economic policy is a strange cocktail: one part populist trade protectionism and industrial interventionism; one part classic Republican tax cuts skewed to the rich and industry-friendly deregulation; and one part Keynesian fiscal and monetary stimulus. But it's the Keynesian part that delivers the kick.

    0
  2. yu49_ShengJiapengChinaNewsServiceVCGviaGettyImages_G20trumpjinpingshakehands Sheng Jiapeng/China News Service/VCG via Getty Images

    PS Say More: Keyu Jin

    Keyu Jin assesses the “phase one” US-China trade deal, questions whether the US can ever accept China’s development model, and highlights a key difference in how the Hong Kong protests are viewed inside and outside China.
    0