french cabinet Francois Mori/AFP/Getty Images

Macron peut-il redessiner la carte politique ?

WASHINGTON, DC – De nombreux commentateurs ont décrit la victoire d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle française comme un triomphe pour le centre droit, parce qu'il a reçu des votes qui auraient autrement été accordés à François Fillon, le candidat du parti conservateur traditionnel englué dans les scandales.

Pourtant, cette dynamique électorale ne saisit pas le sens de la victoire de Macron. Il serait plus exact de dire que Macron s’est joué des clivages des partis traditionnels et s’est fait le candidat de ceux qui croient que, grâce à une bonne gestion et aux nouvelles technologies, l'intégration européenne et les forces de la mondialisation peuvent apporter des bénéfices largement partagés. En revanche, la plupart des adversaires de Macron se sont contentés d’attiser les craintes concernant les réalités économiques d'aujourd'hui.

Prenez les statistiques suivantes à propos du premier tour de l'élection présidentielle française: 42% des partisans de Macron ont sympathisé dans le passé avec le Parti socialiste; et 36% ont eu tendance à soutenir les centristes. Ces données indiquent que les électeurs de gauche et du centre constituent la majeure partie de la base de soutien de Macron, et qu'ils le considéraient comme un candidat de centre-gauche, et non pas de centre-droit.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/aEnIHqX/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.