Les bienfaits sanitaires de la lutte contre le changement climatique

LIMA – Les gouvernements considèrent bien souvent le changement climatique comme une problématique trop coûteuse pour que l’on décide de s’y attaquer. Or, il s’agit au contraire d’un aspect que nous ne pouvons nous permettre de négliger. Ainsi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a-t-elle par exemple établi un lien entre la prévention d’un changement climatique catastrophique et un certain nombre de « bienfaits sanitaires immédiats et autres économies de coûts dans le domaine de la santé », dans le cadre de la réduction de la pollution atmosphérique.

Les statistiques dont nous disposons sont effroyables. La pollution de l’air a provoqué plus de sept millions de décès prématurés – un sur huit à travers le monde – au cours de l’année 2012, contre près de six millions de morts prématurées liées au tabagisme.

L’une des plus grandes menaces réside dans la présence de particules fines dites PM2,5, qui présentent un diamètre inférieur à 2,5 micromètres. Ces particules provoquent des ravages en se propageant en profondeur dans les poumons, provoquant des inflammations, cancers et autres infections respiratoires, se diffusant également dans la circulation du sang, où elles peuvent entraîner une modification des vaisseaux sanguins susceptible de causer crises cardiaques et autres attaques.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/hOEHpuA/fr;