xhan1_Kevin FrayerGetty Images_china solar power Kevin Frayer/Getty Images

Quelles perspectives pour la neutralité carbone annoncée par la Chine ?

NEW YORK – Lors de l’assemblée générale des Nations Unies, au mois de septembre, le président chinois Xi Jinping a annoncé que la Chine atteindrait en 2060 la neutralité carbone. Comme elle est devenue, ces dernières années, la principale source planétaire de rejets de dioxyde de carbone – responsable à elle seule d’environ 30 % des émissions totales –, sa décarbonation pourrait grandement contribuer à l’effort mondial de ralentissement du changement climatique.

La Chine devra, bien sûr, rééquilibrer son économie. Cela signifie, entre autres choses, qu’il lui faudra passer de la production de produits manufacturés à celle de services, d’une activité économique à forte intensité de capital à une activité mue par l’innovation, de l’exportation à la satisfaction de la demande sur son marché intérieur et des investissements à la consommation. Tous ces changements se consolident les uns les autres, de sorte que parvenir à réaliser l’un d’entre eux, c’est contribuer aux progrès des autres.

Pour ce qui nous concerne ici, ce rééquilibrage contribuera aussi à la transition énergétique de la Chine, dont l’activité s’en trouvera moins gourmande en énergie. Si, par exemple, le capital et le travail sont dirigés non plus vers la production d’acier, de ciment et de biens industriels mais vers le renforcement de l’éducation, des soins de santé et des activités de loisir, l’économie devrait graduellement consommer moins d’énergie par unité de PIB produite.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading and receive unfettered access to all content, subscribe now.

Subscribe

or

Unlock additional commentaries for FREE by registering.

Register

https://prosyn.org/hmnQCVUfr