0

Peut-on prévoir les bulles ?

NEW HAVEN – Comme j'ai beaucoup écrit sur la spéculation, on me demande souvent où apparaîtra la prochaine bulle spéculative. Dans l'immobilier à nouveau, ou peut-être sur le marché boursier ?

En fait je n'en sais rien, mais j'ai quand même une petite idée. Personne ne peut prévoir avec précision les bulles. A mon avis il s'agit d'une sorte de maladie sociale contagieuse. Elle se forme quand le taux de transmission des idées qui sous-tendent sa formation augmente, mais ce taux de transmission dépend aussi du mode de pensée des acteurs du marché – ce qui est difficile à évaluer.

L'apparition de petites bulles sur certains titres particuliers est très fréquente, mais cela ne répond pas à la question. Par contre les grosses bulles sont rares et comme elles mettent plusieurs années avant d'éclater, les prévoir suppose d'anticiper sur une très longue période - un peu comme si l'on voulait prédire qui sera au pouvoir dans 10 ans.

Mais la probabilité de formation d'une bulle n'est pas la même dans tous les secteurs. En toute logique il faut regarder avant tout la Bourse, car c'est un secteur où l'on recourt fréquemment à l'effet de levier et son histoire est jalonnée de bulles, dont trois géantes au 20° siècle, dans les années 1920, 1960 et 1990. Par contre il n'y a eu qu'une bulle dans l'immobilier aux USA au cours des 100 dernières années, celle des années 2000.