Reich President Paul von Hindenburg and Nazi leader Adolf Hitler (1933) Hulton Archive/Getty Images

Dix leçons à tirer de la République de Weimar

PRINCETON – Depuis la création de la République fédérale d’Allemagne en 1949, il a toujours été douloureux pour les Allemands de repenser à l’effondrement de la République de Weimar, au début des années 1930, et à l’avènement du nazisme. Mais à l’heure où de nombreuses démocraties à travers le monde subissent une pression croissante, et face à la montée en puissance de l’autoritarisme, les leçons de cette période de l’histoire doivent être entendues.

Pour commencer, les chocs économiques – spirales inflationnistes, dépressions ou crises bancaires – constituent toujours un défi pour les gouvernements quels qu’ils soient. Les difficultés économiques et la précarité conduisent les peuples à considérer que n’importe quel régime sera meilleur que l’actuel. C’est une leçon évidente à tirer non seulement des années Weimar, mais de tout un corpus de recherches sur la logique économique de la démocratie.

Deuxième enseignement majeur, dans des circonstances économiques extrêmes, la représentation proportionnelle (RP) peut aggraver la situation. Lorsque la politique d’un État se trouve fragmentée, la RP est davantage vouée à produire une majorité électorale incohérente, généralement composée de partis d’extrême gauche et d’extrême droite, qui entendent rejeter « le système », sans pour autant s’entendre le reste.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/6wGyPiX/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.