La guerre et l'environnement

par Arne Jernelöv by Arne Jernelöv

Les préoccupations sur les conséquences environnementales de la guerre ont probablement vu le jour après que les premières bombes atomiques aient été larguées sur Hiroshima et Nagasaki à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, lorsque personne ne connaissait la durée de la contamination radioactive ni les mesures à prendre. Au cours de la Guerre Froide, les effets d'une confrontation nucléaire totale sur l'environnement devinrent une question de prévision et de spéculation, illustrée par le concept « d'hiver nucléaire ».

Les armes nucléaires n'ont pas été les seules à instiller ces peurs. L'utilisation de l'Agent jaune et de l'Agent orange en tant que défoliants lors de la guerre du Vietnam a entraîné un débat intensif sur les effets toxicologiques et écologiques de ces produits chimiques, ainsi que des enquêtes. Avant la première Guerre du Golfe en 1991, la discussion portait sur les possibles effets sur le climat mondial si l'Irak incendiait les champs de pétrole, ce qui est devenu par la suite la principale image de l'impact environnemental de cette guerre.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/vS79f85/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.