Reginald Owen is playing Scrooge Bettmann/Getty Images

Le drôle de Noël de Trump

NEW-YORK – A la veille de Noël, les USA ont annoncé une coupe de 285 millions de dollars dans leur contribution au budget ordinaire de l'ONU. Techniquement, ce budget est adopté par consensus des 193 pays membres de l'organisation, mais les USA sont manifestement les premiers à agir dans le sens d'une réduction de ce budget. Nikki Haley, la représentante des USA à l'ONU, a ajouté que son pays pourrait envisager d'autres réductions dans l'avenir.

Scrooge [un personnage avare et misanthrope, au centre d'une nouvelle de Dickens, Le drôle de Noël de Scrooge] n'aurait pas fait mieux. Du fait de la réduction de son budget, il sera beaucoup plus difficile à l'ONU de désamorcer des conflits, d'aider des millions de personnes déplacées en raison d'une guerre, de nourrir et d'habiller des enfants affamés, de combattre les maladies émergentes, de fournir de l'eau potable là où elle fait défaut et d'aider les plus pauvres à accéder à l'éducation et à bénéficier de soins de santé. 

Le président Trump et Haley insistent lourdement sur l'augmentation du coût des opérations de l'ONU, et il y a sûrement des économies à faire de ce coté. Mais le retour sur investissement des opérations de l'ONU est énorme pour toute la planète, aussi faudrait-il que les pays membres augmentent leur participation financière à l'ONU, plutôt que de la diminuer.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/yHUTJlu/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.