haykel13_ABDULLAH DOMAAFP via Getty Images_libyawarsoldiers Abdullah Doma/AFP via Getty Images

Quels sont les enjeux en Libye ?

PRINCETON – L’actuel conflit libyen un véritable microcosme de la tragédie qui affecte de nombreux pays au Moyen-Orient. Si elle n’est pas résolue rapidement, la guerre en Libye risque d’entraîner une instabilité dans les pays voisins tels que la Tunisie et l’Égypte, et d’engendrer encore davantage de vagues de réfugiés vers l’Europe.

À l’origine, la crise libyenne est une guerre civile entre divers groupes divisés par des loyautés tribales et régionales, ainsi qu’entre différentes croyances idéologiques. Tous les protagonistes entendent contrôler les revenus pétroliers du pays. Mais à l’heure actuelle, deux principaux camps se dégagent dans le conflit : d’un côté le Gouvernement d’entente nationale (GEN), reconnu au niveau international et dominé par les islamistes, qui conserve le contrôle de la capitale, Tripoli, et de l’autre la Chambre des représentants basée à Tobrouk et l’Armée nationale libyenne (ANL), commandées par le maréchal anti-islamiste Khalifa Haftar. Bien que la majeure partie du pays soit désormais sous le contrôle du nationaliste autoritaire Haftar, Tripoli n’est pas encore tombée.

Derrière chacun de ces camps en guerre, interviennent des puissances étrangères qui poursuivent leurs propres intérêts. La Turquie et la Qatar appuient le GEN, tandis que l’Égypte, la Russie et les Émirats arabes unis soutiennent Haftar. Les médias internationaux qui s’intéressent à la guerre en Libye expliquent ces ingérences étrangères par une concurrence – principalement entre la Turquie et l’Égypte – autour des ressources pétrolières et gazières.

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/rD4tUgxfr