money change hands out Edd Sowden/Flickr

Proposition de réglementation des faillites souveraines

NEW YORK – Les Etats doivent parfois restructurer leur dette. S'ils ne le faisaient pas, la stabilité politique et économique de leur pays pourrait être menacée. Mais l'absence d'une réglementation internationale pour traiter un défaut de dette souveraine aggrave considérablement leurs conséquences. Cela se traduit par un mauvais fonctionnement du marché de la dette souveraine, des tensions inutiles et des retards coûteux pour s'attaquer à l'origine des problèmes.

Cela se vérifie à intervalles réguliers. En Argentine, la lutte des autorités contre un petit nombre d'investisseurs (des fonds vautour) a mis en danger l'ensemble de la restructuration de la dette qui avait été acceptée par l'énorme majorité des créanciers. En Grèce, la majorité des fonds de "secours" accordés dans le cadre des programmes "d'assistance" servent à rembourser les créanciers existants, tandis que le pays est contraint d'adopter des mesures d'austérité qui ont largement contribué à la chute de 25% du PIB et dramatiquement appauvri la population. En Ukraine, les conséquences politiques possibles de la crise de la dette souveraine pourraient être colossales.

Aussi la question de la manière de restructurer les dettes souveraines pour les amener à un niveau soutenable est-elle cruciale. Le systéme en vigueur repose beaucoup trop sur les "vertus" du marché. Il n'existe pas de législation pour trouver une solution équitable en cas de crise de la dette souveraine. A la place il y a un marchandage dans lequel celui qui est riche et puissant impose le plus souvent sa volonté aux autres. Le résultat est en général non seulement inéquitable, mais aussi inefficace.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/MEiw1jx/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.