Closeup of computer chip and processor.

Silicon Valley partout

CAMBRIDGE – Durant les dernières décennies du XXème siècle, Silicon Valley fut l'épicentre inégalé de l'innovation en matière de technologie de pointe. D'autres régions ont essayé d'imiter son succès, sans jamais y parvenir. Sophia Antipolis en France, une tentative descendante du gouvernement pour créer un pôle d'innovation près de Cannes, n'a jamais évolué au-delà de ses origines. Elle est restée une technopole relativement tranquille en dépit de son nom mythologique, de son climat proche de celui de la Californie et de la gastronomie incomparable de cette région.

Toutefois au XXIème siècle, la Silicon Valley a connu une concurrence plus acharnée, comme en témoigne le nombre croissant de sites qui ont apposé cet élément chimique à leur nom : Silicon Alley (New York), Silicon Wadi (Tel Aviv), Silicon Sentier (Paris), etc. À Londres, par exemple, l'apparition de Silicon Roundabout à la fin des années 2000 a presque surpris le gouvernement britannique. Rebaptisé aujourd'hui Tech City, le pôle d'innovation dans le vieux quartier de Shoreditch est devenu le principal moteur économique et le principal attracteur de talents de Londres.

Le même scénario se répète partout dans le monde. À Berlin, une nouvelle start-up est créée toutes les 20 minutes. Paris construit en ce moment-même ce qui sera le plus grand incubateur de talents de toute l'Europe à Halle Freyssinet. Et à Tel Aviv, l'expression « Startup Nation » est passée du slogan politique au statut de réalité économique.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/5rLfwij/fr;