venezuelan security forces RAUL ARBOLEDA/AFP/Getty Images

Comment éviter une guerre au Venezuela ?

NEW YORK – Un mois après que Juan Guaidó, le président de l’Assemblée nationale vénézuélienne s’est proclamé « président par intérim » du Venezuela, charge actuellement détenue par Nicolás Maduro, la crise politique dans laquelle est plongé le pays demeure loin de son dénouement. Les tensions se sont accrues au point qu’une guerre civile – scénario qui paraissait peu plausible voici seulement quelques semaines – devient aujourd’hui de plus en plus probable. Au moins quatre personnes sont mortes et des centaines ont été blessées dans les heurts violents qui ont éclaté aux frontières le week-end dernier, tandis que les forces gouvernementales ouvraient le feu afin d’empêcher l’opposition de faire entrer dans le pays des convois d’aide humanitaire.

Le régime Maduro est autoritaire, militarisé et prêt à tuer des civils pour se maintenir au pouvoir. La société est violemment divisée entre révolutionnaires mus par l’exemple de Hugo Chávez, le prédécesseur de Maduro, et une large opposition, qui se sent lésée. Chaque camp méprise l’autre. La question est donc aussi complexe que pratique : que faire pour aider le Venezuela à éviter la guerre civile et à s’orienter vers un avenir pacifique et démocratique ?

Devant cette gageure, l’administration du président des États-Unis Donald Trump a commis une énorme erreur d’appréciation. Lorsque les États-Unis – ainsi qu’un groupe de pays d’Amérique latine – ont décidé de reconnaître Guaidó comme président du Venezuela et de mettre hors la loi les échanges pétroliers avec le gouvernement Maduro, ils ont fait le pari que ces pressions suffiraient à renverser le régime. Comme un ancien haut responsable américain le confiait au Wall Street Journal : « Ils pensaient que l’affaire ne durerait pas vingt-quatre heures. »

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/3TwnXmX/fr;
  1. haass102_ATTAKENAREAFPGettyImages_iranianleaderimagebehindmissiles Atta Kenare/AFP/Getty Images

    Taking on Tehran

    Richard N. Haass

    Forty years after the revolution that ousted the Shah, Iran’s unique political-religious system and government appears strong enough to withstand US pressure and to ride out the country's current economic difficulties. So how should the US minimize the risks to the region posed by the regime?

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.