Macron inauguration NurPhoto/Getty Images

Bravo, Président Macron – A présent, nous pouvons vous dire notre désaccord

ATHENES – Avant le deuxième tour de l'élection présidentielle française, DiEM25 (le mouvement paneuropéen des démocrates, la plupart du temps de la gauche, que j'ai aidé à fonder) a promis à Emmanuel Macron de se « mobiliser pleinement pour l’aider » à vaincre Marine Le Pen. C’est ce que nous avons fait – générant la colère de beaucoup de monde à gauche – parce que maintenir « une distance égale entre Macron et Le Pen » était, selon nous, « inexcusable ».

Néanmoins, notre promesse à Macron comprenait un deuxième volet : s'il ne fait que « devenir un autre fonctionnaire du profond establishment européen », poursuivant l’impasse du néo-libéralisme qui a fait la preuve de son échec, nous « lui opposerons une résistance tout aussi énergique que celle opposée – ou qui devrait être opposée –  face à Le Pen aujourd’hui ».

Soulagés que Macron ait gagné, et fiers de notre soutien clair de sa candidature, il faut maintenant remplir la deuxième partie de la promesse. Pas de « lune de miel »: nous devons nous opposer à Macron immédiatement. Voici pourquoi.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/2sPTE3u/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.