10

Pas d'apaisement pour la Corée du Nord

WASHINGTON, DC – Ce mois-ci, la Corée du Nord a effectué son cinquième essai nucléaire : le deuxième cette année. Si l'on en juge par la secousse sismique, il s'agit du plus puissant engin nucléaire du Nord jamais détecté. La question consiste maintenant à savoir quelle doit être la réponse de la communauté internationale.

Cette question prend un ton plus grave parce que, bien que les rapports nord-coréens ne soient pas exactement fiables, la propagande qui a accompagné le dernier test a laissé entendre que le Nord testait une conception de l'arme et pas seulement un engin explosif. Et comme l'ont suggéré des dirigeants sud-coréens, d'autres essais seront certainement réalisés cette année. En d'autres termes, la Corée du Nord commence peut-être à stocker des armes de destruction massive.

Non seulement les récents essais nucléaires du Nord ont été plus puissants que ceux des années précédentes, mais ils ont également été menés parallèlement à une série tout aussi forte d'essais de missiles balistiques, notamment à des lancements sous-marins et à des tirs de roquettes multi-étages, avec des moteurs beaucoup plus puissants. Cela signifie que la Corée du Nord est peut-être tout près de perfectionner un système de dissémination pour toutes les armes qu'elle développe.

Nul ne peut dire avec certitude si une nouvelle arme de ce type sera produite par la Corée du Nord au cours des deux prochaines années, dans quatre ans, ou plus tard. Mais il y a peu de doute quant à ceci : les Nord-Coréens ne cherchent pas seulement à attirer l'attention, mais ils cherchent à mettre au point une bombe puissante ainsi que les moyens de l'utiliser.