France's President Emmanuel Macron and Germany's Chancellor Angela Merkel JOHN THYS/AFP/Getty Images

L’Europe à l’heure de Bretton Woods

PRINCETON – Après des années de paralysie pendant la crise financière apparue en 2009, l’Union européenne semble avoir retrouvé une certaine dynamique. L’an dernier en France, Emmanuel Macron et La République En Marche ! ont remporté la présidence et rassemblé une solide majorité parlementaire. Du côté de l’Allemagne, après bien des tergiversations, les sociaux-démocrates de centre-gauche votent actuellement un nouvel accord de coalition avec l’Union chrétienne-démocrate et sa petite sœur bavaroise, l’Union chrétienne-sociale.

L’espoir renaît aujourd’hui de voir émerger une coopération franco-allemande et un traité de l’Élysée renouvelés, qui remettraient au goût du jour l’accord historique conclu en 1963 par le chancelier allemand Konrad Adenauer et le président français Charles de Gaulle. Cette nouvelle entente pourrait impliquer davantage de dépenses au niveau de l’UE, et le surmontement des tabous allemands autour d’une « union de transfert ».

Mais pour créer l’effet escompté, la vision franco-allemande de l’Europe devra être suffisamment innovante et audacieuse pour capter l’imaginaire populaire. Nombre d’Européens sont lassés des mesurettes technocratiques négociées en coulisses, et des invocations vides de sens autour d’idéaux universels. Les citoyens ont certes besoins d’idéaux, mais également de mesures concrètes et sensées.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/JDw0NNg/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.