LOUISA GOULIAMAKI/AFP/Getty Images

La contribution des inégalités à la crise de l’euro

BRUXELLES – Depuis la grande récession de 2007-2009, la plupart des économistes ont commencé à considérer la finance comme un déterminant clé du cycle économique. Mais la nature précise de cette relation n’est pas encore pleinement comprise.

Par exemple, Amir soufi de l'Université de Chicago et Atif Mian de Princeton soutiennent que l'expansion du crédit conduit à de graves récessions, qui émergent dès que les ménages, pour quelque raison que ce soit, perdent l'accès au financement dont ils ont besoin pour refinancer leurs dettes. Mais cet argument laisse de côté un facteur clé, illustré par la crise de la zone euro.

La création de l'euro a été accompagnée d'une libéralisation financière à grande échelle, y compris la suppression des contrôles de capitaux et l'adaptation du cadre juridique pour permettre à toute banque européenne d’ouvrir des succursales à l'étranger. Ce processus a conduit à une concurrence croissante dans le secteur bancaire et une augmentation progressive du nombre de banques privées par rapport aux banques publiques.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/TzXyMEP/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.