Anadolu Agency/Getty Images

Les nombreux extrêmes de Donald Trump

WASHINGTON, DC – On accorde actuellement une attention toute particulière aux États-Unis et ailleurs à la question savoir si Donald Trump, candidat à la présidence des États-Unis, va prendre ses distances avec la rhétorique anti-immigrés, anti-musulmans et anti-rationnelle qui l'a conduit jusqu'à la nomination du parti Républicain. On rapporte que certains de ses conseillers lui auraient recommandé d'évoluer vers des positions républicaines « traditionnelles », comme ceux tenus par les dirigeants de la Chambre des Représentants.

Il est tout à fait possible que Trump suive leur conseil. Après tout, ses positions actuelles ne produisent pas suffisamment de soutien pour avoir une chance de remporter la victoire en novembre (le site Internet largement cité FiveThirtyEight estime ses chances à environ 20 %). En outre, le candidat à la vice-présidence de Trump, Mike Pence, Gouverneur de l'Indiana, a siégé à la Chambre de 2000 à 2012 et entretient des relations étroites avec le Président de la Chambre Paul Ryan et avec d'autres dirigeants républicains.

L'establishment républicain, profondément divisé quant à la candidature de Trump, espère certainement une évolution de ce genre. Mais si elle se produit, il ne faudra pas la prendre pour une avancée vers des positions plus « modérées ». En n'importe quelle autre année, les Républicains de la Chambre auraient été tenus pour des extrémistes irresponsables.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/XbPJHAM/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.