rodrik192_Malte MuellerGetty Images_inflation Malte Mueller/Getty Images

Inflation, hérésie et politique

CAMBRIDGE – Après une longue période d'absence durant laquelle les responsables politiques s'inquiétaient plutôt du risque de déflation, la menace inflationniste pèse à nouveau sur le monde et le vieux débat sur la manière de restaurer la stabilité des prix fait à nouveau surface.

Les gouvernements doivent-ils resserrer leur politique monétaire et budgétaire en diminuant les dépenses et en augmentant les taux d'intérêt (la stratégie classique pour faire face à l'inflation ou aller dans la direction opposée en baissant les taux d'intérêt, suivant ainsi le chemin de la banque centrale turque sous la direction du président Erdogan ? Ou peut-être devraient-ils intervenir directement en contrôlant les prix et en limitant la marge de manœuvre des grandes entreprises en la matière comme le proposent certains économistes et historiens aux USA ?

Si vous optez instinctivement pour l'une de ces mesures tout en rejetant les autres, pensez-y à deux fois. En économie toutes les situations sont différentes, et chacune appelle à une politique différente. La seule réponse que l'on puisse apporter à la question de ce qu'il faut faire en économie est "Ça dépend".

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading and receive unfettered access to all content, subscribe now.

Subscribe

or

Unlock additional commentaries for FREE by registering.

Register

https://prosyn.org/b2MWV56fr