0

Eviter la crise de l’eau dans le monde

CAMBRIDGE – En raison de la population croissante et de l’abondance, la demande mondiale en eau douce double tous les vingt ans. Mais la pollution, le changement climatique et l'intrusion d'eau de mer en épuisent les réserves au même rythme. Une crise mondiale de l'eau est-elle donc imminente�?

Fort heureusement, la situation n’est pas si alarmante�; sans pour autant nier que les réserves d'eau douce s’amenuisent et que, sans y prêter attention, la société pourrait être profondément bouleversée.

Pour beaucoup, l’eau se distingue des ressources telles que le pétrole, car on ne peut la remplacer dans la plupart de ses usages (notamment pour la culture d’aliments). Or, cette ressource est par nature épuisable, même si elle se renouvelle tous les ans.

La planète possède une prodigieuse quantité d’eau dont la plupart est toutefois contenue dans des océans salés et des nappes phréatiques saumâtres. De vastes ressources d’eau douce sont stockées dans les glaciers et la calotte glaciaire, mais seul un petit pourcentage est disponible immédiatement à l’endroit et au moment où nous le désirons. Les réserves d’eau varient aussi grandement selon les régions et pays, au gré de l’irrégularité des inondations et des sécheresses.