Skip to main content

turner60_GettyImages_greenworldmaprisingarrowprices Getty Images

La nécessité de taxes sur le carbone

AVIGNON – Au mois de janvier, 3 554 économistes américains – dont 27 lauréats du prix Nobel, quatre anciens présidents de la Réserve fédérale, et deux anciens secrétaires du Trésor ont proposé une politique auparavant inconcevable : la possibilité pour les États-Unis d’allier tarification nationale du carbone et « système carbone d’ajustement aux frontières ». En soutenant des taxes basées sur l’intensité carbonique des importations clés, ces économistes rompent avec l’orthodoxie de marché selon laquelle les politiques environnementales nationales ne sauraient entraver la libéralisation des échanges commerciaux internationaux.

Ils ont eu raison de le faire. Sans taxes sur le carbone, les préoccupations de « compétitivité » industrielles sont vouées à empêcher éternellement l’effort crucial à fournir pour contrer un changement climatique dramatique.

L’obstacle fondamental à la décarbonation réside dans l’apparent paradoxe selon lequel les coûts se révéleraient insignifiants au niveau du consommateur final, mais très conséquents pour les entreprises dans leur individualité. Comme le synthétise le récent rapport Mission Possible de l’Energy Transitions Commission, les technologies nécessaires pour atteindre une décarbonation totale de l’économie mondiale d’ici 2050-2060, avec un impact minime sur le niveau de vie des ménages, existent d’ores et déjà. Si la totalité de l'acier utilisé pour la fabrication automobile était produite selon des procédés zéro carbone, le prix d'une voiture classique augmenterait seulement de moins d'1 %. Par ailleurs, le coût total à engager pour décarboner l'ensemble des secteurs plus difficiles à refaçonner – les industries lourdes de type acier, ciment, produits chimiques et transports longue distance (routier, aérien et maritime) – ne dépasserait pas 0,5 % du PIB mondial. De ce point de vue, aucune excuse ne saurait justifier le manquement des dirigeants nationaux à adopter des politiques favorables au progrès en direction d'une économie zéro carbone.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/L55xAGE/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions